Edito Bruno Belas – octobre 2017

« Si les dernières élections présidentielles ont été marquées par un incontestable désintérêt pour la chose politique de la part des français, il est néanmoins un moment que nombre d’entre eux attendent chaque année avec la même ferveur : le projet de Loi de Finances. Et le flot des promesses et mesures annoncées lors de la campagne de printemps ont un peu plus nourri cette attente.

Le 1er gouvernement de l’ère Macron avait pris soin, dès sa nomination en mai dernier, de repousser à 2019 (autant dire aux calendes grecques) la dernière et emblématique mesure du gouvernement sortant : le prélèvement à la source, jugé trop complexe et impopulaire.

Même si les débats parlementaires à venir pourraient amender quelques-unes des mesures présentées par le nouveau gouvernement, nul doute que de nombreux changements interviendront dès janvier 2018 en matière de fiscalité du patrimoine.

Cette newsletter est pour nous l’occasion d’analyser en détail les principales orientations fiscales présentées dans le projet de Loi de Finances pour 2018  mais également de vous faire part de nos convictions sur les marchés financiers afin de vous accompagner sur les orientations à prendre d’ici la fin de l’année et en 2018. »

Revenir à la newsletter