Que faire d’ici la fin de l’année : PERP et MADELIN

Instauré par la dernière loi de finances, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu devait s’appliquer à compter du 1er janvier 2018. Finalement, le gouvernement a décidé de reporter d’un an l’entrée en vigueur de cette réforme. 2017 redevenant une année fiscale « normale », les versements effectués sur des plans épargne retraite avant la fin de l’année retrouvent tous leurs attraits fiscaux. Ils pourront bien être déduits de votre revenu imposable et vous bénéficierez d’une réduction d’impôt proportionnelle à votre Tranche Marginale d’Imposition.

 

 

 

Les versements effectués sur un contrat PERP seront déductibles dans la limite de :

  • 10 % des revenus professionnels de l’année précédente et dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) de 2016, soit une réduction maximale de 30 892 € pour les sommes versées en 2017.
  • 10 % du PASS (3 861 €) si ce montant est plus élevé.

Même chose pour les indépendants titulaires d’un contrat Madelin :

  • les versements effectués sur leur contrat seront déductibles de leur bénéfice imposable de 2017, dans la limite de 71 571 €.

 Revenir à la newsletter